Chocolat, nougat, fruit confit... Notre top des spécialités vauclusiennes pour les 13 desserts de Noël

Les 13 desserts de Noël est une tradition importante en Provence qui remonte au début du XXe siècle à Marseille. Il n’y a pas de liste précise de ces desserts, mais une base commune parmi lesquels : les quatre mendiants, qui se composent d’un fin palet de chocolat garni d’amandes, de noisettes, de figue et de raisin, représentant les quatre ordres mendiants de l’église du Moyen-Age ; le nougat blanc et noir, les dattes, les fruits confits, la fameuse pompe à l’huile d’olive ou fougasse et les fruits frais.

Il était une fois…

A une époque où la majorité des provençaux étaient des ruraux, on avait coutume de stocker les victuailles en signe d’abondance et le soir du 24 décembre, la maîtresse de maison garnissait sa table de tout ce qui s’apparentait à un dessert. Par la suite, les provençaux ont migré vers les villes et ont donc pu se fournir sur les marchés et les boutiques. La tradition des 13 desserts a donc vu le jour début 1900 et perdure encore aujourd’hui en Provence.

Le saviez-vous ?

Pourquoi 13 desserts ? La Provence est une terre de tradition très chrétienne : le chiffre 13 a été choisi car il représente le nombre de convives lors de la Cène rassemblant le Christ et ses douze apôtres. Les treize desserts sont dégustés au retour de la messe et restent ensuite sur la table pendant les 3 jours suivant, jusqu’au 27 Décembre.

La Chocolaterie Castelain

Au cœur du célèbre vignoble de Châteauneuf-du-pape, Bernard Castelain fonde la chocolaterie qui fabrique des chocolats haut de gamme aux saveurs subtiles et raffinées. Son premier chocolat : le palet des Papes qui marie le chocolat noir au marc de Châteauneuf du pape. Beaucoup d’autres saveurs à découvrir, notamment les mendiants ainsi que des ateliers autour du chocolat et un bar à chocolat.

Le nougat Laurmar

Ce nougat provençal artisanal se déguste toute l’année au rythme des saisons et se savoure particulièrement au cœur de l’hiver, une tradition en Provence. Artisans nougatiers, Mireille et Bruno fabriquent leurs nougats à partir du miel de lavande et des amandes de Provence. Ils le déclinent en une douzaine de saveurs telle « le tradition », le produit phare, l’écorce d’orange, ou encore le caramel beurre salé, une rencontre subtile entre la Provence et la Bretagne.

Le nougat Silvain

Depuis plus de 20 ans, la famille SILVAIN, entreprise labellisée « Entreprise du Patrimoine Vivant » développe ses confiseries qui subliment le fruit, l’amande et le miel. La famille SILVAIN vous propose de venir découvrir la fabrication du nougat tout au long de l’année grâce à des visites guidées gratuites.

La maison du fruit confit

Située à l’entrée de la ville d’Apt, la Maison du Fruit Confit est au carrefour des itinéraires du Luberon. La boutique dans l’enceinte des ateliers de fabrication propose à la vente directe des fruits confits et spécialités provençales. L’hiver promet beaucoup de douceurs et de saveurs gustatives !